Parents : Cette jeune femme demande à sa mère si elle devrait avoir des enfants. Regardez la réponse qu'elle reçoit!

Cette jeune femme demande à sa mère si elle devrait avoir des enfants. Regardez la réponse qu'elle reçoit!

Quelle belle réponse

Publié le par Je Suis Elle dans Parents
Partager sur Facebook
91 91 Partages

Selon la croyance populaire, la maternité est un pur bonheur, un moment absolu de joie. La maternité serait donc une succession de bonheurs, de rires, de sourires où il n'y a aucune place pour les larmes et les moments de désespoir. Pourtant, la réalité est toute autre. L'histoire qui suit nous raconte, de belle façon, la maternité telle qu'elle est!

L'histoire nous est racontée par une maman dont la fille commence à envisager de devenir mère. C'est une histoire qui nous rappelle que la maternité est loin d'être un long fleuve tranquille, mais qu'elle nous offre bien plus que nous pouvons l'imaginer!

"Nous sommes assises pour le déjeuner quand ma fille me dit qu'elle commence à envisager à fonder une famille. Je sonde le terrain, me dit-elle à la blague. Est-ce que je devrais avoir un bébé?

Je lui réponds, sur un ton neutre, qu'un bébé changera certainement sa vie.

Elle me répond qu'elle le sait bien, qu'il n'y aura plus de grasses matinées la fin de semaine, plus d'escapades improvisées.

Cependant, ce n'est pas du tout ce à quoi je faisais allusion. Je la regarde donc en essayant de trouver ce que j'allais lui dire. Je voulais la mettre au courant de ce qu'elle n'apprendra pas dans ses cours de prénataux.

J'aimerais lui dire que les souffrances causées par la grossesse finiront par guérir, mais que devenir mère lui causera une cicatrice émotionnelle si profonde qu'elle sera vulnérable à jamais.

 

J'aimerais la prévenir qu'elle ne pourra plus jamais lire un journal ou regarder un bulletin de nouvelles sans se demander "Et si c'était arrivé à mes enfants?" Que chaque accident de voiture, que chaque incendie, que chaque événement tragique impliquant des enfants la tourmentera.

Je regarde ses mains arborant une manucure parfaite, ses vêtements bien assortis et je me dis que peu importe son niveau d'élégance, avoir un enfant la réduira à l'état primitif d'une lionne protégeant ses petits. Dès qu'elle entendra crier le mot "maman" elle viendra immédiatement en abandonnant ce qu'elle faisait, peu importe ce que c'était.

Je devrais certainement l'avertir que peu importe le nombre d'années qu'elle aura investi dans sa carrière, sa maternité le fera revoir son avenir professionnel. Elle s'organisera, certes, mais il arrivera un moment où, en pleine réunion importante, elle pensera à son enfant et elle devra utiliser toute son énergie pour résister à la tentation de retourner illico à la maison ou à la garderie afin de vérifier que son enfant se porte bien. Quelque soit le poste qu'elle occupera, elle se verra désormais comme une mère avant toute chose.

En regardant la svelte silhouette de ma fille, je voudrais lui garantir qu'elle saura perdre le poids qu'elle aura pris pendant sa grossesse, mais malgré tout, elle ne se sentira plus jamais la même.

Si aujourd'hui sa vie lui semble si importante, elle aura soudainement moins d'importance dès qu'elle aura un enfant. Elle devra faire des choix afin d'assurer le bien-être de ses enfants. Elle souhaitera ardemment d'avoir de nombreuses années devant elle, non pas pour accomplir ses propres rêves, mais pour pouvoir voir ses enfants réaliser les leurs.

J'aimerais qu'elle prenne conscience que la cicatrice d'une césarienne ou une peau abîmée ne sont pas une honte, elles sont des marques d'honneur.

J'aimerais lui dire que sa relation avec son mari changera peut-être, mais pas dans le sens qu'ils imaginent. Elle saura alors combien on peut aimer un homme qui change son enfant ou qui n'hésite pas à jouer avec eux. Elle tombera à nouveau amoureuse de lui pour des raisons qu'elle trouverait aujourd'hui absolument futiles.

Je voudrais décrire à ma fille le sentiment de fierté que nous ressentons lorsque notre enfant fait ses premiers pas, la fierté que nous ressentons lorsque notre enfant apprend à faire du vélo seul.

J'aimerais qu'elle ressente ce bonheur immense d'entendre son enfant rire de joie, une joie si forte et si réelle qu'elle en est douloureuse.

Le regard confus que me lance ma fille me fait réaliser que des larmes coulent de mes yeux.

Finalement voici ce que j'ai trouvé à répondre à sa question : "Tu ne le regretteras jamais."

J'ai tendu mes bras et j'ai serré ses mains dans les miennes."

Il est difficile de décrire les sentiments que nous ressentons lorsque nous sommes maman. Mais cette maman a su le faire en trouvant les mots justes dans un langage empreint de vérité, de tendresse et d'amour.

Un texte que toutes les mamans et futures mamans devraient lire!

Partager sur Facebook
91 91 Partages

Source: positivr.fr · Crédit Photo: fotolia.ca